Tant qu’à évoquer l’esclavage physique et mental qu’est l’addiction (cf article précédent), profitons-en pour aborder le sujet d’un autre esclavage moderne, celui de l’individu lambda : le crédit. Et ça tombe bien.

Parce que j’ai récemment eu le plaisir de lire à ce propos des paroles sensées, à l’inverse du discours consumérisme habituel, émanant de Michael, ami facebook à la conscience aiguë qui vient d’ouvrir un site déjà prometteur www.discoursmasculin.com, « destiné à l’homme moderne qui, à force de mener une vie laborieuse et conformiste, a perdu son âme » et militant pour son « retour aux sources ».

Pour célébrer cette louable initiative et la naissance de ce nouveau site, c’est ravie que j’offre tribune à cet article qui a eu le mérite de me rappeler de regarder les choses sous la bonne perspective, qu’un amer quotidien me fait quelques fois oublier… Certes je ne possède pas grand chose mais tout ce que j’ai je le possède intégralement. Être libre de toute dette, de tout engagement, me rend plus riche que la majorité et j’entends bien continuer comme ça ! Mieux encore, bientôt, je serai complètement libre.


« Quinze raisons pour ne rien acheter à crédit »
Via Discours Masculin

Le dictionnaire Larousse définit l’esclavage (entre autres définitions) comme une  « Dépendance étroite de quelqu’un à l’égard de quelque chose ou de quelqu’un ; activité qui impose une sujétion, une contrainte. »

Nous sommes tous des esclaves modernes. Nous sommes assujettis à la servitude de l’argent.

On vit dans un monde de consumérisme démesuré, on veut toujours plus, on achète des choses dont on n’a pas besoin pour impressionner des personnes qu’on n’aime pas spécialement. Il suffit de regarder les personnes qui campent devant les magasins Apple pour le tout nouveau Iphone 6 pour se désoler de la décadence de notre société et de l‘homme moderne.

Esclavage-ModerneY a-t-il une différence ?

Le système est bien rodé : depuis notre jeune âge, si on n’a pas de parents fortunés, on s’octroie un prêt étudiant. On se sent puissant, on peut acheter, consommer, dépenser… Une fois le diplôme en poche, on commence à rembourser son crédit, sauf que, faute de pouvoir d’achat, on sollicite notre cher ami banquier pour financer l’achat d’une voiture. Puis les soldes arrivent et il faut se ruer vers les magasins pour acheter et se faire beau. Et tant qu’on y est pourquoi pas s’offrir un nouveau téléviseur 3D dernier cri pour remplacer notre vieille télé HD (qu’on a achetée à crédit bien sûr).

Les crédits à la consommation s’accumulent jusqu’au jour où on repère notre cage dorée : nous voilà propriétaire (fictif) de notre propre prison au prix de notre liberté.

Félicitations ! Vous êtes esclave de votre propre train de vie. Vous ne pouvez plus quitter votre emploi pour réaliser un projet personnel, pour voyager, pour vous mettre à votre compte…parce qu’il faut payer les factures. Vous passez les prochaines années à rembourser et, à 65 ans, vous êtes enfin LIBRES ! La vie est à vous pour la croquer à pleines dents (s’il vous en reste).

Chers amis, notre liberté est plus importante que toute possession matérielle.

Voici 15 raisons pour échapper au cercle vicieux de l’achat à crédit:

1- Si vous n’avez pas les moyens c’est que vous ne le méritez pas

Il n’y a pas plus simple. Dans la vie tout se mérite. Si vous ne pouvez pas acheter en liquide, c’est que vous ne le méritez pas. Cela vous motivera à travailler plus dur et plus intelligemment pour pouvoir vous offrir ce dont vous avez besoin.

2- Vous serez libre

Le sentiment de liberté quand on est débiteur de personne n’a pas d’équivalent. Un des plus beaux jours de ma vie fut quand j’ai remboursé (mon seul crédit) mon prêt étudiant. Je me suis senti libre, heureux et épanoui.

3- Vous pourrez mieux contrôler votre budget

Quand vous réglez toutes les dépenses en une fois, vous avez une meilleure visibilité sur vos finances et vous savez combien il vous reste comme budget. Vous ne pouvez pas dépenser ce que vous n’avez pas.

4- Vous apprécierez mieux la valeur de l’argent

Quand vous ne pouvez pas acheter tout et rien sans compter, faute de fonds, et que vous devez travailler dur pour gagner votre vie et rester libre, vous commencez à apprécier la valeur de l’argent et ne le gaspillerez plus.

5- Vous constituerez une épargne

Payer en une seule fois sans crédit vous permet de faire beaucoup plus d’économies puisque vous n’avez pas des prêts à rembourser (avec intérêts). Vous pouvez épargner de plus grandes sommes sans vous soucier des remboursements mensuels.

6- Vous deviendrez un acheteur heureux

Quand vous achetez quoi que ce soit en liquide vous êtes toujours contents de votre achat. Il n’y a pas de regrets puisque la somme est payée en totalité. Quand on paye en plusieurs fois on sent toujours qu’on a payé trop cher et ça pèse sur notre conscience.

7- Vous aurez plus d’argent à investir

Comme vous n’avez pas des sommes à rembourser mensuellement, vous avez une plus grande marge de manœuvre pour investir dans un business personnel qui vous permettra de faire un pas de plus vers la liberté totale (pas de travail subordonné et pas de dettes).

8- Vous pourrez mieux profiter de votre temps

Quand vous n’avez pas ou peu de charges fixes comme les remboursements mensuels, vous pouvez profiter de plus de temps libre pour vos loisirs puisque vous pouvez vous permettre de travailler moins en n’ayant donc pas des charges récurrentes.

9- Vous aurez plus de pouvoir

Vous n’avez pas à affronter le banquier pour demander supplier d’avoir un crédit pour consommer. Vous êtes en position de force et vous réglez tout en liquide. L’affaire est pliée et on n’en parle plus.

10- Vous aurez la conscience tranquille

Quand vous payez en liquide, vous n’avez pas à vous soucier de l’éventuel plan de remboursement et de ses conséquences sur votre budget futur. Vous avez l’esprit libre.

11- Vous deviendrez plus discipliné et rigoureux

Vous savez ce que vous pouvez acheter et ce qui est hors de votre portée. Vous ne rechercherez plus la facilité du crédit et le remboursement différé. Cela vous apprendra la discipline, une des bases du développement personnel.

12- Vous pourrez acheter moins cher

Quand vous achetez à crédit, vous remboursez le montant dû avec intérêts. En payant en liquide, le prix est moins cher. Vous pouvez même négocier des tarifs très avantageux quand vous offrez de tout payer sur-le-champ.

13- Vous savez que l’endettement n’est pas bien

Vous saviez déjà avant de lire cet article que l’endettement est à éviter, mais vous êtes quand même coupable en succombant à la tentation. Il n’est jamais trop tard pour changer de mentalité.

14- Vous ne financerez pas un système qui vous tiendra en laisse

En ne souscrivant pas de crédits, vous ne financez pas ce système bien huilé qui contrôle votre vie et votre liberté.

15- Il y a toujours une exception à la règle

Parfois il nous faut vraiment un coup de pouce pour financer un achat indispensable (non un Iphone 6 n’est pas une raison) ou un projet professionnel bien réfléchi et un prêt peut être une solution ponctuelle pour se remettre sur les bons rails. Cela doit être le dernier recours.

Vous l’avez compris, l’endettement est une maladie qu’il faut éradiquer. Dès aujourd’hui, arrêtez d’acheter à crédit et mettez en place un plan de remboursement de vos crédits en cours en employant une discipline impitoyable sur une courte durée afin d’en finir le plus vite possible. Une fois vos dettes remboursées, continuez sur votre lancée (maintenant que vous êtes disciplinés financièrement) pour épargner le plus possible. En parallèle, vendez tout ce qui est inutile et dont vous n’avez pas besoin. Apprenez à être minimaliste, cela vous économisera beaucoup d’argent et vous vous sentirez moins attachés à la matière.

Et croyez-moi, le sentiment de liberté financière n’a pas d’équivalent ! Une fois libre, jamais vous ne voudrez redevenir esclave.

Le cas particulier d’un achat immobilier

Je voudrais ajouter deux mots concernant le cas particulier d’un achat immobilier, où un prêt s’avère indispensable. Ce sujet trop large et important mérite un article dédié, mais je serai bref :

Tout projet d’accession à la propriété doit prendre en compte plusieurs facteurs :

Votre apport en liquide : il faut que l’apport soit très élevé pour emprunter le moins possible. Il ne faut donc jamais acheter un bien très au delà de votre portée.

Le coût réel du crédit vs le coût réel du bien immobilier : Si vous pensez revendre un jour en faisant une plus-value, soyez conscients des frais relatifs au prêt immobilier : intérêts, assurances, garantie, frais de dossier. Viendront s’ajouter en plus les frais de notaire, les travaux, la maintenance, les taxes, l’inflation… Parfois louer s’avère plus rentable sur la durée.

L’évolution dans le temps du voisinage : dégradation de la qualité de vie, influx massif d’immigrés, fermeture des commerces de proximité, dégradation des espaces publics, construction d’une autoroute, fermeture d’une grande entreprise locale…

Personnellement, je préfère louer pas cher et ne pas avoir le sentiment de jeter de l’argent par la fenêtre (contrairement à ceux qui remboursent un prêt immobilier et qui pensent qu’ils sont en train de constituer un capital). De plus, j’aime la flexibilité d’un loyer qui me permet d’être mobile tout de suite et voyager sans contraintes.

Mais si un jour je tombe sur une affaire à ma portée, j’y penserai sérieusement (en prenant en considération les points ci-dessus). Un bien immobilier reste une source de revenus passifs très importante, particulièrement si on veut mener une vie de nomade digital.


Si vous aussi, appréciez l’initiative et le discours, soutenez la voix de Discours Masculin sur les réseaux sociaux !
Discours Masculin sur twitter
Discours Masculin sur facebook
www.discoursmasculin.com