(english version below)

Je n’ai évidemment pas rechigné à répondre aux questions d’Ariane lorsqu’elle m’a contactée au nom de Vice pour un papier sur le porn et les présidentielles, et je salue l’ouverture d’esprit et le professionnalisme de cette journaliste qui a retranscrit mes propos sans les déformer aucunement. Pourquoi ? Parce que c’était l’occasion rêvée de troller Vice, ce média toujours si pressé de promouvoir la première déviante venue pour peu qu’elle soit exhib et de gauche, et dont le silence à propos de ma personne m’a toujours clairement semblé suspect. Toujours plus d’articles sur femen et ses clones, le porno féministe, le cuckholding, et pas un seul sur l’antifemen fasciste qui fait du porno blanc ? Étonnant. Pas même pour se moquer. Vice aurait-t-il peur que je puisse séduire, ne serait-ce qu’un peu, son public ? La même réflexion s’applique à tous les médias de masse branchés, eux toujours si prompts à sauter sur l’occasion pour ridiculiser notre cause et ses acteurs. Illustration encore avec la BBC, où ce mois-ci mes interventions étaient programmées deux fois dans la semaine, et qui au dernier moment m’a éjectée de la deuxième émission, pourtant axée sur la « great meme war », une de mes spécificités. Pourquoi ? Parce que me ridiculiser ne suffit pas pour anéantir mon potentiel de sympathie.

« Quoi ? Vous avez programmé cette fille DEUX FOIS dans la même semaine ? Le mois des élections ? Mais… ET SI ELLE LEUR PLAÎT ? Annulez ce qui n’est pas encore tourné et trouvez moi fissa des anonymes lambda ! »

I RECORDED BOTH VICE AND BBC INTERVIEWS, I WILL POST THEM ON MY YOUTUBE CHANNEL ONCE THEY’RE EDITED & TRANSLATED. 

J’AI ENREGISTRÉ LES 2 INTERVIEWS, À RETROUVER EN INTÉGRALITÉ SUR MA CHAÎNE YT UNE FOIS LE TOUT ÉDITÉ ET TRADUIT. 


21/04/2017 – Pour qui le milieu du X français va-t-il voter dimanche ? Par Ariane Picoche.

« À l’approche de l’élection présidentielle, on a parlé politique avec la fine fleur du porno hexagonal.

Il y a deux choses que l’on n’ose pas vraiment dire en France lorsqu’on est attablé avec ses oncles un peu trop spontanés : pour quel candidat on vote, et si on a déjà maté du porno. C’est donc à la vue de ces ultimes non-dits que nous avons décidé d’apporter une lumière brutale sur la présidentielle. Six acteurs et réalisateurs du porn game, femmes et hommes, hétéros, LGBT, militantes, indés ou vieux briscards, ont accepté de partager leur vision de la campagne et leurs attentes pour le pays, leurs enfants, leur industrie.

La première n’est plus à présenter. Ovidie, réalisatrice phare du X féministe, est la femme derrière Pornocratie, un documentaire qui propose un état des lieux critique du milieu. Doryann Marguet, lui, est un jeune acteur bisexuel que l’on retrouve chez Jacquie et Michel, Dorcel Vision ou encore Fred Coppula Prod. Anoushka, réalisatrice engagée et cinéphile, vient de lancer sa plateforme, Not a sexpert. HPG, acteur, réalisateur et producteur qui vogue du tradi au porn, finalise en ce moment un film préacheté par Canal+. Electre, ex-hardeuse, se consacre à l’activisme nationaliste et à son métier principal, le web et la communication. Enfin, le réalisateur et producteur John B. Root, grand nom du cinéma pour adultes, s’est imposé auprès du public avec la société Explicite Art. Tous ont accepté de répondre à mes questions, et de m’en dire plus sur leur rapport à la politique. »

Reproduites ci-dessous mes réponses à Ariane. Pour lire les autres, c’est par ici.

VICE : Allez-vous voter ?

Electre : Le vote, c’est le seul petit droit qui nous reste. Il faut contrebalancer les « mauvais votes ». Moi, ce sera Marine. Pourtant, je suis antidémocrate. Les masses n’ont ni le goût, ni les compétences pour décider raisonnablement de l’avenir d’une nation.

VICE : Qu’avez-vous retenu de cette campagne présidentielle ?

Electre : Les candidats sont des gangsters. Il n’y a pas grand-chose de positif à retenir. La « dédiabolisation » du FN s’est accompagnée d’une purge de grande ampleur au sein du Front : des militants de longue date ont été éjectés sans vergogne. Je trouve ça écœurant. Marine m’a beaucoup déçue. Elle a évincé son propre père, à qui elle doit sa place, alors comment ne pas envisager qu’elle nous trahisse aussi quand elle sera à la tête du pays ?

VICE : Quelles problématiques politiques vous préoccupent-elles le plus ?

Electre : L’immigration, le grand remplacement, la perte de notre culture nationale. J’aime la France, je ne veux pas que ses valeurs et son histoire disparaissent sous l’impulsion de nos élites globalistes, de la finance, de ceux qui poussent en faveur d’un gouvernement mondial. Pourquoi le font-ils ? Parce qu’un peuple déraciné est beaucoup plus facile à manipuler. Dans cette lignée, Marine veut sortir de l’UE, qui représente la perte de notre souveraineté. Élus ou pas, les technocrates tirent les ficelles dans l’ombre. On n’a même pas la main sur nos frontières à cause de l’espace Schengen. La Turquie nous fait du chantage en menaçant de laisser les migrants entrer sur notre territoire. Cette situation hallucinante n’a été rendue possible que parce que nous sommes inféodés à l’UE.

VICE : Quelles difficultés rencontrez vous dans votre métier et votre vie en général ? Lesquelles le ou la prochain(e) Président(e) pourrait-il (elle) régler ?

Electre : Sur Twitter, les actrices se font tout le temps insulter. Depuis que j’ai fait mon coming out porn et patriote, ces deux milieux me respectent pour avoir assumé qui je suis… Sauf sur Twitter, où les extrémistes conservateurs me pourrissent depuis toujours à cause de mon expérience porn.

Comme beaucoup, je suis touchée par la précarité. Et ça me crève le cœur de voir autant de Français galérer. Fermons les frontières, pour commencer.

VICE : Comment pourrait-il aider l’industrie du porno ?

Electre : Les tubes gratuits assassinent le business model du porn. Ce sont des profiteurs qui volent les maisons de production et les acteurs. Ça va faire hurler, mais je trouve que Poutine a bien fait d’interdire PornHub en Russie. Le porn doit être payant, régulé et réservé aux adultes. Il tire l’humanité vers le bas. Il faut faire en sorte que les enfants n’y soient pas exposés pour ne pas biaiser leur vision du sexe.

VICE : Quel(le) candidat pourrait se reconvertir dans le porn s’il n’était pas élu ?

Electre : Macron devrait faire du porno gay. Quand on écoute ses discours, on constate qu’il est vide… Il se ferait remplir !

Below are translated my answers to Vice. You can read the full article here.

VICE : Are you going to vote ?

Electre : Voting is the last little right we have left. We need to vote to counter the « bad votes ». I’ll be voting for Marine, even if I am against democracy, because masses lack both the taste and the skills to reasonably decide of a nation’s future.

VICE : What are your main impressions from the presidential campaign ?

Electre : The candidates are gangsters, and I can’t think of anything positive that came out from that campaign. As for the FN, its town-down policy didn’t happen without a purge within the party itself, and tons of old-established partisans & executives have shamelessly been shoa’ed for being too « radical ». Marine disappointed us. She ditched her own father, to whom she owes everything, only to betray the core ideals of the party… so what if she wins ?

VICE : Which political issues are of greatest concern to you ?

Electre : Immigration, the great replacement, the loss of our national culture. I love France, I do not want its values and its history to disappear under the impetus of our globalist elites, of finance, of those who push for a world government. Why do they do it ? Because a rootless people is much easier to handle. In line with this, Marine wants to leave the European Union, which represents the loss of our sovereignty. Elected or not, the technocrats still pull the strings in the shadows. We do not even have control of our own borders because of the Schengen area. Turkey is blackmailing us by threatening to let migrants enter our territory. This mind-boggling, unbearable situation was made possible only because we are subservient to the EU.

VICE : What difficulties do you encounter in your job and your life in general ? How would the next president be able to help you ?

Electre : On Twitter, actresses always get insults. Ever since I made my both my porn and patriot coming outs, most have been respecting me for having assumed who I am… Except within the radical nationalist circles, where people have been bullying me for years because of my porn past.

Like many French, I am touched by precariousness. And it pains me to see so many French people struggling. This will only get worse if we do not close our borders.

VICE : How could he help the porn industry ?

Electre : Free tubes murder porn business model. They are leeching thiefs who steal production houses and actors. This may sound triggering, but I think Putin did well to ban PornHub in Russia. If not totally banned, porn must be paid for, regulated and reserved for adults, for it pulls mankind down, and we must ensure that children are not exposed so as not to bias their vision of sex.

VICE : Last but not least ! Who could turn to porn for a second career if not elected ?

Electre : Macron should do gay porn. When one hears his speeches, one finds that he is so empty… Get filled !

 @ArianePicoche

PARTAGE  ❤︎  SHARE