{!! ATTENTION – METTEZ BIEN LA VIDÉO EN HD 720 !! }

Cette vidéo est un cri de résistance.
Cette vidéo est une déclaration de guerre.


COMMUNIQUÉ 05/01 }

C’était vendredi dernier, le 30 décembre 2014. Devant le siège de TF1, à côté de chez Canal +.
Des Français qui explosent des télés à coups de masse, manifestant par là leur complet rejet d’un système médiatique menteur et mortifère, ainsi que d’un non moins menteur président et son gouvernement. En avez-vous entendu parler quelque part ? Non.

CLIQUE POUR #RT

Mais sommes-nous étonnés que nos chers merdias et journalopes préfèrent, par exemple, retransmettre avec zèle le moindre pet politiquement correct des femen, omettant les légitimes protestations de citoyens oppressés, y compris celles de l’antifemen dont ils ne veulent pas entendre parler ? Non plus.

CLIQUE SUR LA PHOTO POUR #RT !

CLIQUE POUR #RT

CLIQUE SUR LA PHOTO POUR #RT

CLIQUE POUR #RT

Tout ça est parti d’un tweet, et c’était le 4 décembre…


Deux jours plus tard et déjà lancée tête baissée dans l’organisation, j’ai publié ce billet pour relayer ici le #BoycottHollande prévu le lendemain de l’action, et lancer un appel pour récupérer les vieilles télés nécessaires à notre petite sauterie… J’ai en cours de route du réduire les effectifs initialement prévus, tellement trouver les bonnes personnes, le matériel, et coordonner tout ça était prise de tête… sans compter les couards (dédicace :P) qui m’ont plantée au dernier moment (tout en ayant l’INTENSE CULOT de ME faire longuement la morale, et quelle morale ! #epic) ! Brrrrrref…

Ça y est c’est bon, maintenant que j’ai un peu râlé sur la difficulté de faire bouger les gens, je peux enfin m’esbaudir et me relaxer en écrivant ces mots qui signent la fin d’un mois sous pression…surtout depuis le 22, date à laquelle j’ai pris conscience que « Vache, c’est bientôt ! Te fais pas avoir par le temps sinon v’la l’air con ! °_0 » et mis les bouchées doubles sur les trucs qu’il me restait à régler. Oh, j’ai planché. Des fumigènes au texte, en passant par les télés, un plan d’action minuté, les slogans, la capture vidéo, la prévention judiciaire, les éboueurs…oh, j’avais pensé à tout ! Sauf à la vidéo !! Enfin si, vaguement… J’avais tellement l’avant et le pendant en tête que j’ai quasi zappé l’après 😮 Cette vidéo qui était prévue pour accompagner et faire buzzer le boycott, je l’avais rapidement imaginée, surtout parce que toute l’action était tellement bien réglée dans ma tête et sur le papier, que je me suis naïvement dit à un moment qu’il ne resterait qu’à filmer tout ça pour faire une super vidéo, avant de ne plus y repenser, trop prise par le reste…

Le jour J et malgré des circonstances qui m’avaient fait calculer le planning avec une marge d’erreur d’une heure, nous sommes en avance d’une 1/2h et tout se passe comme prévu, tout du moins jusqu’à ce que je réalise que mon vidéaste m’a plantée. Nous commencerons un peu en retard, après 10min à répondre ingénument aux questions du personnel de sécurité de TF1 qui nous harcèle pour changer d’endroit et vire nos télés pendant que j’attends avec M. le retour de M.C qui est partie garer la bétaillère. Faute de pouvoir rester au pied du building et commencer sans avoir les flics sur le dos, nous nous rabattrons donc sur l’îlot piéton juste en face du trottoir TF1, position qui nous donnera une bien meilleure vue sur ce bâtiment que nous n’avons « pas le droit de filmer ! » 😉

Perturbée, j’ai commencé et ragé même pas le dixième du coup de gueule que j’avais prévu, quant à mon photographe, il s’est retrouvé débordé avec vidéo + photo + gopro à gérer, mais à part ça, tout le reste s’est très bien passé, ET QU’EST-CE QUE ÇA FAIT DU BIEN !!!!!! Clairement, les manifs, pour ou contre des choses qui nous tiennent à coeur, sont toujours de puissantes expériences, mais que dire alors de sa propre manif ?! Dans le cas d’une mini manif comme celle-ci où on n’a pas l’aura du nombre avec nous, j’ai trouvé que ça rend la chose différente, encore plus impressionnante à vivre…comme si ça décuplait notre force, ce sentiment d’exister et de tout briser… Les flics sont arrivés 5 minutes après que nous ayons fini de balayer notre chantier sur le côté du passage piéton (quand même ! :D), et ont été bien plus sympathiques à notre égard que les mecs de TF1, qui me félicitant pour ma coupe de cheveux, qui acquiesçant à nos propos sur la liberté de penser… 😀 Après un contrôle d’identité et quelques blagues, nous leur avons souhaité bien le bonsoir ainsi qu’aux molosses de la tour de verre, avant de remballer et s’en aller boire un godet et débriefer.

C’est LÀ, que j’ai réalisé qu’il y avait une vidéo à monter pour le lendemain après-midi, et ça m’a fait tout bizarre. Long story short : prise complètement de court par ma prestation et une prise de vidéo que je n’avais pas du tout imaginées ainsi, je me suis retrouvée à mon bureau le soir, sans savoir bien quoi faire si ce n’est trouver une belle idée qui rende justice à tout le taf effectué, et vite ! Après 20min et plusieurs idées foireuses, l’Idée s’est pointée, je l’ai creusée, précisée, ciselée, pour la transformer en 5 heures et sur le papier en une folle histoire éthérée… Il fallait filmer de nouvelles séquences, j’ai filmé, et faire le ménage pour filmer, je l’ai fait -__-, rechercher, imaginer ou créer les éléments à intégrer dans la vidéo, le scénar, les punchlines, faites aussi… Mais dormir non. Pas moyen. Parce que lorsque je commence un truc qui me tient tellement à coeur, et qui m’inspire en conséquence, impossible de rien faire d’autre que le faire exister toujours plus, plus fort, plus beau, a fortiori s’il y a une deadline ! (si ça vous dit, j’ai livetweeté tout le processus de création sur le hashtag , puis sur  après n’avoir pu relever le défi de publier à temps) Je n’ai commencé le montage à proprement parler que vers 13h le lendemain, après m’être familiarisée avec cette merveille de programme inconnu mais qui ne l’est plus : Final Cut Pro <3 Tâche que, pic obsessionnel créatif oblige, je n’ai abandonnée, à contre-coeur et malgré ma précédente nuit blanche, le sur-lendemain vers 03h x) !

On est le 03/01, 03h43, et après divers soucis techniques tout à fait exaspérants qui ont pimenté ma soirée et fait une dernière fois reculer la date de lancement, j’ai. enfin. bouclé. la. bête. (vers 21h30) et franchement, cette vidéo…❤ C’est juste affolant de penser aux heures de travail dingue qui se cachent derrière ces 2 minutes…! Sacré métier, monteur ! Anyway…vous imaginez bien que j’en suis raide gaga, et ce pour plein de raisons, et évidemment que je ne pouvais pas la balancer comme ça, sans vous écrire une petite tartine pour en parler au passsage, ce que je suis en train de faire ^^ ! Mais j’abrège, parce qu’il est fort tard, ENCORE, et que je suis lessivée…

J’espère que cette première vidéo/action vous plaira autant qu’elle vous inspirera, et que vous la diffuserez en proportion ❤ Soyez sûrs que je lirai avec un plaisir non dissimulé vos réactions, que j’espère nombreuses, sur les hashtags consacrés #ElectreLive #ÉteinsTaTV !! Quant à la prochaine fois, qui m’aime me suive ! 😀 Et comme dit sur YouTube, la prochaine fois on ne sera pas 3, mais 10, 100, 1000, 10000, 100000…et ça ne tient qu’à vous ! Moi en tout cas, ce n’est pas ma dernière 😀

Un cri repris sur :

1/2/3

Moi, maintenant 😀
#SOULAGEMENT