-> LIRE L’INTRODUCTION FEAT. ZEMMOUR <-

J’écris pour que les enfants de nos enfants héritent d’un pays honorant la culture et les valeurs pour lesquelles nos ancêtres se sont battus, pour qu’ils soient libres et fiers. Pour transmettre un savoir qui s’il était universel, nous éviterait bien des problèmes.

Cet article est long et demande de la concentration et de la réflexion. Ne le lisez pas à la légère, sans avoir le temps d’y penser aussi intensément que vous le devriez, car les idées contenues dans ce texte font partie de celles qui vous changent la vie.

Il y a des années, mettre la main sur ces idées à changé la mienne, et j’écris aujourd’hui pour aider à diffuser ce savoir qui seul nous permettra de lutter contre le pire des fascismes. La seule frange d’or visible sur le noir nuage qu’est la situation géopolitique actuelle réside dans le réveil des consciences. Chez nous, quand les cités pètent dans la rue, quand on nique la France en arrachant le bitume et en tabassant du policier, les gens ne peuvent pas ne pas voir la différence entre eux et ces « manifestants », ces « jeunes » pourtant censés être leurs égaux et compatriotes. En Irak et en Syrie, quand ça massacre, que ça tranche des gamins en deux, que ça enterre des masses de gens vivants et met en déroute le reste, là non plus, on ne peut pas ne pas voir. La situation est terrifiante, dramatique, mais elle a le l’inéstimable mérite de pouvoir faire ouvrir les yeux à un paquet de monde, tout en permettant d’aborder ENFIN le sujet de l’islam. Grâce à ISIS et au nouveau califat, c’est maintenant le moment de parler de ces choses aussi dérangeantes que réelles.

Dans la vraie vie, le réac a peu d’occasions de se réjouir. Moi pas en tout cas, même si ces dernières années j’ai constaté avec délice la multiplications de petites et grandes joies patriotes… Parmi ces dernières, les manifs pour tous (qui méritent un billet de blog) et tout dernièrement, les manifestations en soutien aux chrétiens d’Orient. Manifestations auxquelles je suis allée limite en courant. Parce qu’une manif pour soutenir les chrétiens qui se font massacrer par des islamistes, c’est par essence une manif contre l’islam, du quasi jamais-vu. Un gros fantasme pour moi, surtout avec la rage que m’a occasionné le cirque sans nom des manifs pro-palestiniennes, toutes complètement parties en c®ouille et parsemées de drapeaux du djihad (on reviendra là dessus, oh oui.)

Les bienfaits de l’immigration et une France à feu et à sang.

Une manif anti-islam donc (qui fût en plus, on croit rêver, perturbée par des musulmans. Illustration typique du principe de prétexte, un bug possiblement coordonné par la préfecture de police puisque les mecs avaient eux aussi l’autorisation d’être là, à 20 mètres de nous avec leur énorme sono. Folie.), c’est bien ce qu’on peut appeler un vieux fantasme (et oui c’est moi, la petite qui au début de la vidéo prend la tête aux perturbateurs :p)

Déjà politiquement outrée à l’époque, j’ai commencé à m’intéresser à l’islam en 2007. J’ai acheté des livres, lu et décortiqué le coran, exploré les internets à la recherche d’informations sur ce sujet aussi préoccupant qu’intéressant. L’année suivante, j’ai eu la chance d’avoir comme prof de culture gé un homme courageux, loufoque et intelligent, aux antipodes de l’habituel politiquement correct, de qui je suis vite devenue la chouchoute ^_^. Alors quand il nous a demandé quels sujets nous voulions étudier au 2e semestre, j’ai dit « Islam ! », il a dit « Bingo ! », car en tant que citoyen averti, c’est aussi une question qui l’inquiétait et le passionnait, de par la compréhension qu’il avait de sa puissance. Il connaissait bien son sujet, et comme toute personne sensée ayant compris la noirceur des idées islamiques, faisait de son mieux pour révéler leur fourberie à la face du monde. Ayant étudié cette religion avec des spécialistes, il nous fit la totale, conflit israelo-palestinien compris.

Toutes ces années je savais, et j’ai regardé l’islam s’imposer chez nous et en Europe au point de devenir quasi inévitable, assisté à l’inexorable percée d’idées que je savais néfastes. Toute cette rage accumulée, explose maintenant à cause de la situation en Irak/Syrie dans le califat islamique nouvellement constitué, où l’Islam que je connais, que je vomis et que je crains, le VÉRITABLE islam, s’est révélé, poussé par des populations subjuguées au point d’avoir pris (aidées ou non, là n’est pas la question ici) le pouvoir. Car oui, l’islam est avant tout une question de pouvoir.

Parler islam avec moi, c’est systématiquement engager un débat politique. Car l’islam n’est pas qu’une religion, il est bien plus que ça. Un jour que je rôdais sur le net en mode templier des temps modernes, je suis tombée sur un article prétendant expliquer raisonnablement pourquoi les musulmans se font exploser de par le monde pour tuer de l’infidèle, et qui y réussissait à la perfection, d’une façon construite, rationnelle et lumineuse. Il m’a fait l’effet d’une bombe, et je n’ai eu cesse depuis de partager mes connaissances sur le sujet avec d’autres personnes de bon sens.

L’émergence du nouveau califat islamique et ses conséquences terrifiantes pour les populations non-musulmanes environnantes, combinée avec les réjouissances orientales (j’en passe et des meilleures !) données dernièrement dans nos rues pour un oui ou pour un non, sont malgré tout une terrible aubaine. Elles sont le terreau parfait d’une nouvelle ère de compréhension de l’islam, notre dernière chance de prendre conscience de la NÉCESSITÉ d’un RÉVEIL EUROPÉEN face à un islam belliqueux, montrant fièrement son vrai visage (mais chez lui uniquement, moins chez nous, on va voir pourquoi).

Cet article stupéfiant qui scella mon islamophobie, je l’ai retrouvé. Disponibles sur plusieurs sites mais uniquement en anglais, je l’ai traduit à ma sauce en l’illustrant d’exemples supplémentaires issus d’événements récents. Accrochez vos ceintures, c’est parti…

tumblr_inline_namg2hkqLV1rh718z

Oh, le charmant enfant ! 😮

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi tant de musulmans se dévouent corps et âme (c’est le cas de le dire !) à tuer d’autres humains ? Pourquoi tant d’entre eux rêvent de se faire exploser pour tuer des Israéliens ? Pourquoi font-ils exploser des gens à Bali, Londres, Beslan, Madrid…? Savez-vous vraiment ce qu’est l’islam ?

Les islamistes le font aux 4 coins du monde, attaquant les occidentaux et leurs propres frères musulmans. Pourquoi ?

tumblr_inline_namg2m7W9B1rh718z

À cause d’une doctrine.

Une doctrine est une collection d’idées, pouvant être des croyances, des mots, des usages… Une religion n’est pas qu’une simple idée mais une collection d’idées. Celles qui constituent l’islam sont responsables du comportement et de la façon de voir les choses des musulmans.

Les collections d’idées sont en compétition entre elles, tout comme les collections de cellules (organismes). Par l’addition ou la soustraction d’idées, et parce que certaines collections attirent plus de croyants que d’autres, elles évoluent.

Jetons un oeil à cette compétition entre collections d’idées religieuses, et partons du principe qu’une religion est déjà établie, avec un livre saint et des millions de croyants.

Puis introduisons une petite variation.

La première religion est nonchalante, « vivre et laisser vivre » est son mot d’ordre : elle n’a jamais encouragé ses fidèles à prêcher et à convertir. Mais un beau jour, quelqu’un arrive avec une nouvelle idée : en persuadant un non-croyant de devenir croyant, vous gagnez un genre de mérite spirituel. Vous sauvez des âmes et améliorez vos chances d’entrer au paradis.

Nous avons donc maintenant deux variations d’une même religion. La première contenant l’idée qu’il importe peu de convaincre de nouveaux croyants, et la seconde motivant ses fidèles à en persuader d’autres. Laissons mijoter ça là quelques temps et revenons, à votre avis, laquelle des deux versions aura gagné le plus de fidèles ?

Partons du principe que c’est celle des deux qui est « active ». Cela change t’il quelque chose pour ces croyants ? Cela les rend-il plus heureux, en meilleure santé ? Non. Ce n’est pas parce qu’une collection d’idées prospère et se diffuse efficacement qu’elle apporte quelque chose de positif à aucun de ceux croyant en elles.

On observe le même phénomène en génétique. Contrairement au bon sens et à ce qu’on pourrait croire, un gène « prospère » n’est pas nécessairement bénéfique; il est « prospère » dans le sens où il s’est répliqué et diffusé efficacement, ce qui peut vite devenir néfaste à l’organisme.

S’il y a un gène de l’alcoolisme, et si boire induit les individus à faire des enfants plus tôt qu’un non-buveur, alors des siècles plus tard le gène en question peut être bien plus prospère que son cousin non-alcoolique, et ce même s’il est néfaste pour ses porteurs.

tumblr_inline_namg339yR31rh718z

D’une même façon, la prospérité d’une collection d’idées ne signifie pas nécessairement qu’elle est bénéfique pour ses croyants.

Si l’une d’elles dit qu’il est mauvais d’utiliser la contraception et de se masturber, alors viendra un jour où elle sera suivie par plus de croyants que la version qui dit que c’est ok de le faire (en supposant que les parents éduquent leurs enfants selon leurs valeurs et croyances).

L’individu croyant d’une collection d’idées particulière fera de son mieux pour suivre les règles et être une bonne personne en évitant les démons des plaisirs solitaires et des contraceptifs. Quel impact cela aura t’il sur son existence ? Il pourrait avoir plus d’enfants qu’il n’en voulait ou ne pouvait assumer, le forçant à travailler très dur pour subvenir aux besoins de sa famille, le faisant vieillir prématurément et raccourcissant son espérance de vie. Oui, MAIS ses efforts engendrent plus de croyants de cette collection d’idées particulière que quelqu’un qui ne la soutient pas.

On peut dire que la collection a utilisé, vampirisé l’individu à son propre bénéfice. Et à partir de là poser un regard neuf sur le suprémacisme islamique.

Si vous deviez concevoir une collection d’idées ayant pour but d’essayer de dominer le monde, une qui se placerait au dessus de toute autre religion ou système politique, alors vous auriez du mal à en concevoir une mieux ficelée que l’islam.

Attardons nous sur certaines idées formant cette collection… Beaucoup d’entre elles se font écho. En synergie, se renforçant mutuellement, elles aident la collection à mieux prospérer.

Quelques idées clés de la collection connue sous le nom d' »Islam »:

1) Une version standardisée de la collection est écrite. C’est un basique pour la majorité des religions, et un facteur de prospérité. Quelque chose transmis oralement peut évoluer avec le temps, mais quelque chose d’écrit sera toujours identique des siècles plus tard et peut être reproduit à l’infini grâce aux techniques modernes d’impression.

2) Le coran contient des instructions pour sa propre diffusion. Il ordonne aux croyants de diffuser l’Islam. Leur devoir sacré est d’apporter les paroles de Mohamed et la loi coranique aux quatre coins du monde.

3) La collection contient également des instructions pour sa propre préservation, afin de garantir la fidélité de ses copies. Le coran, le plus important des livres islamiques, précise bien que toute modification/modernisation est formellement interdite. Il est parfait tel qu’il est et c’est un pêché capital de vouloir le changer. Cette idée assure la préservation de l’entière collection.

Ces trois premières idées sont quasiment la norme pour plusieurs religions prospères. Mais maintenant, voyons ce qui va faire toute la différence entre celles-ci et l’islam…

4) L’islam exige de ses fidèles la création d’un gouvernement qui lui soit dédié. C’est peut-être bien l’idée la plus ingénieuse de toute la collection, et l’Islam est la seule religion à l’utiliser. D’autres groupes religieux ont des aspirations politiques, mais aucun groupe majeur n’ordonne à ses fidèles de créer un gouvernement pour y appliquer sa propre loi. Le faire est un devoir religieux.

La loi de l’Islam s’appelle Sharia, et les musulmans doivent lutter pour que leurs gouvernements, où qu’il soient, l’appliquent. À cause d’autres idées présentes dans l’islam, nous verrons que cette addition politique à des conséquences énormes. Possiblement l’innovation la plus brillante de l’islam, elle est surtout la plus terrifiante pour les non-musulmans.

5) Permission de diffuser la religion par la guerre. Une belle innovation également. Même si d’autres religions se sont diffusées par la force, ces actes n’étaient pas justifiés par leur doctrines respectives.

tumblr_inline_namg3fVDQo1rh718z

Ce qui n’est pas le cas de l’islam. L’expansion par la conquête est non seulement acceptée mais encouragée par la collection d’idées. L’enseignement islamique présente les choses ainsi : les pauvres non-musulmans ne vivant pas dans un état islamique ont besoin d’être sauvés du pêché suprême de suivre d’autres lois que celles d’Allah. S’ils ne changent pas volontairement leurs lois pour la sharia, alors c’est le devoir du guerrier musulman d’insister. Le monde ne peut pas être en paix avant que chaque gouvernement de la terre ne suive la loi d’Allah.

tumblr_inline_namg3m1fiB1rh718z

Mohammed à montré l’exemple. Un exemple à suivre selon le coran, qui enjoint 91 fois tout bon musulman à faire de même. Au début, Mohammed essaya de diffuser l’islam en usant de moyens pacifiques. Peine perdue : après 13 ans, il n’avait converti grand monde…

Il décida alors de changer de tactique et commença à massacrer, exécuter, assassiner, et en 10 ans, il en convertit des dizaines de milliers. Qui après sa mort usèrent des mêmes tactiques et convertirent des millions. Par simple croissance démographique, ils sont maintenant plus de deux milliards.

L’usage combiné de la guerre est en puissante synergie avec celle de créer un état islamique. Alors l’islam se diffusa aussi vite que leurs armées grandirent. Ils conquirent et établirent des états islamiques, qui pour la plupart ont duré jusqu’aujourd’hui, car leurs lois rendent quasiment impossible d’en déloger l’islam. Ces lois rendent aussi la conversion très avantageuse.

C’est une des méthodes les plus efficaces jamais inventées pour faire entrer une collection d’idées dans un maximum d’esprits. C’est une méthode de contrôle et d’endoctrinement similaire à celles utilisées par le communisme et d’autres états totalitaires. Mais comme nous allons le voir, l’islam se sert à merveille du pouvoir de la loi pour s’assurer d’un taux de conversion exceptionnel…

6) Des terres doivent être conquises. Des terres que l’islam a perdu doivent être récupérées, comme par exemple l’Espagne et Israel. L’empire islamique doit être en perpétuelle expansion. La contraction c’est mal, l’expansion c’est bien. Si une terre a été islamique et ne l’est plus, c’est une contraction, qui doit être corrigée.

Conformément aux enseignements, la terre est Allah. S’il y a des endroits sur terre n’appliquant pas la loi islamique, c’est le devoir des fidèles de prendre le contrôle de ces terres pour y établir la sharia. C’est pêché de laisser faire autrement.

7) la collection s’assure de nombreux soldats en permettant la polygamie. Un musulman peut marier jusqu’à quatre femmes, et se taper autant d’esclaves qu’il le veut.

Le coran encourage tout particulièrement les hommes à marier des veuves, une idée qui prend tout son sens quand on perd beaucoup de soldats à la guerre. Il faut reconstituer votre armée, sinon la collection pourrait s’éteindre faute de descendance.

8) Critiquer l’islam est un délit puni. Cette interdiction aide à neutraliser, supprimer toute idée qui pourrait nuire à l’autorité des idées islamiques. Celle-ci, comme beaucoup d’autres, est utile à la collection mais en limitant la liberté d’expression est néfaste pour l’individu. Cette idée est dans le coran, et Mohammed faisait grand exemple de ceux attrapés à critiquer. Exécutés, bien sûr.

9) Vous ne pouvez pas quitter l’islam une fois dedans. Idée intéressante et cruciale. En effet, la conversion hors-islam et l’apostasie sont illégales dans les états islamiques. Un musulman qui renie l’islam est un apostat. Un crime et pêché puni de mort (+ damnation éternelle, toussa…)

Évidemment, on comprend pourquoi cette idée a été inclue dans la collection, mais celle-ci cause des soucis islamiques internes…(enfin!) Le problème ? Les musulmans qui suivent le coran à la lettre considèrent les muzz + modérés qu’eux qui veulent ignorer ou pire encore, modifier, les passages violents du coran, comme des apostats. Avec la punition ad-hoc à la clé : la mort. Les fondamentalistes musulmans se battent donc à travers le monde contre les musulmans plus modernes.

Chaque fois qu’un groupe de musulmans décide que « tout de même, il serait temps de moderniser ce foutu bouquin, je l’ai encore relu et y’a des sacrés trucs infects dedans…on veut pas être associés à ça, si ? Ça n’existe plus les gens qui voient les choses comme ça, hein ? » BEN NON Détrompe toi ! Y’en a plein !!

tumblr_inline_namg4v2N9E1rh718z

Désolée. Je disais, à chaque fois que des musulmans modérés décident que les femmes devraient avoir quelques droits, ou que le gouvernement soit plus démocratique, les musulmans fervents leurs tombent dessus comme sur des apostats, apportant le discrédit (tout le temps) et la mort (souvent).

La collection d’idées protège sa propre réplication, la collection originelle ne pouvant pas être altérée. Mauvais pour l’organisme (les individus), mais pas pour elle.

Une autre idée de la sharia rend illégal de tenter de convertir un musulman à une autre religion.

10) L’islam comme première allégeance. Excellente idée si votre but est de dominer le monde. Vous êtes D’ABORD musulman, avant n’importe quelle allégeance donnée à votre famille, votre tribu ou votre pays.

Double effet kiss cool : la création d’une unité entre individus au delà des frontières, qui permet au groupe de se développer de façon exponentielle. C’est l’oumma : la communauté de foi mondiale musulmane. En clair, la « nation islamique » peut grandirplus que n’importe quel autre pays, et ce peu importe sa taille.

11) Mourir en combattant pour l’islam est LA SEULE façon de garantir l’accès d’un homme au paradis. Une bonne idée pour créer des guerriers enthousiastes et sans peur, surtout vu les descriptions faites dans le coran du pied terrrrrrible qu’on prend là-haut, à se taper toutes ces vierges pour l’éternité. Ah ça nous change de nos boudins de femmes, de nos chèvres, ânes et petits enfants ! x)

C’est pas moi qui le dit, c’est ce djihadiste parti rejoindre les combattants de l’EI

tumblr_inline_namg5t2Kub1rh718z

Un musulman a une chance d’aller au paradis s’il est un bon musulman, mais ce n’est pas GARANTI. Toutefois, s’il meurt en combattant pour l’islam, la place est GARANTIE, et c’est la seule chose qu’il puisse faire pour qu’elle le soit.

12) Le coran doit être lu en arabe. Unir et connecter les croyants par la langue est un puissant facteur de cohésion. Pour inciter encore plus à apprendre l’arabe, une autre idée dit qu’on ne peut pas aller au paradis à moins de PRIER en arabe.

tumblr_inline_namg627JJF1rh718z

Tous les musulmans du monde partagent donc un langage, ce qui simplifie les choses quand il s’agit de coordonner des pressions politiques et/ou des guerres. On doute fort que Mohammed ait prévu cette éventualité, mais même issue d’un accident l’idée est brillante.

13) Devoir de prier 5 fois par jour. Un des 5 piliers de l’islam, qui sont les pratiques centrales de cette religion. Dans un état islamique, la loi s’assure que chaque musulman prie correctement. Cette pratique aide la collection d’idée à dominer la vie du musulman, infusant sa vie au rythme quotidien de l’islam.

Il est impossible d’oublier quelque chose que vous faites si souvent, délibérément. Cinq fois par jour, tous les jours, le musulman doit s’agenouiller et prier Allah.

Des recherches ont prouvé que plus une personne fait d’efforts pour une cause, plus il y a de chances qu’elle croie en elle et lui accorde de la valeur. C’est par la même occasion un bon moyen pour tâcher de convertir des individus devenus musulmans sous la menace.

L’islam régit chaque aspect de la vie du musulman. Ils doivent non seulement prier 5 fois par jour, mais aussi se soumettre à tout un rituel d’ablutions. L’islam fait les lois, et ces lois s’appliquent à de nombreux comportements publics et privés. Dans un état islamique, il est impossible d’être un musulman MODÉRÉ.

14) Les prières doivent être synchronisées. Quand les musulmans prient, ils regardent tous dans la même direction, se baissent, s’agenouillent, se mettent à quatre pattes puis le front sur le tapis, le tout à l’unisson. Puis ils se lèvent et recommencent, encore et encore…

Quand les gens bougent de façon coordonnée, qu’ils soient en train de danser, marcher ou prier, un lien physique et émotionnel se créée entre eux. C’est pour cette raison que tous les entrainements militaires comportent de la marche, et ce même si ça fait un bon moment qu’on n’a plus réellement besoin de marcher au combat. Il n’y a plus de demande pour cette capacité particulière, mais la pratique est toujours d’actualité aux entrainements car il n’y a guère plus efficace pour créer un sentiment d’unité entre les soldats.

Tout ça est vrai pour n’importe quel mouvement physique exécuté à l’unisson. Cette méthode de prière est pour l’islam une idée unifiante jointe à la collection.

15) La femme a vraiment une place inférieure à l’homme. Cette idée facilite énormément l’application d’autres idées de la collection, comme la 5 et la 6. Si les femmes avaient trop d’influence, elles essaieraient de s’opposer à la guerre. En général, elles n’aiment pas trop qu’on envoie leurs maris et fils au casse-pipe. Mais si elles n’ont pas leur mot à dire alors les idées peuvent s’exprimer sans interférences. En soumettant la femme, la collection empêche son intervention contre la violence, la guerre et la conquête.

Les lois dans l’islam qui soumettent la femme sont nombreuses. Elle n’a par exemple pas le droit de quitter la maison sans être accompagnée d’un homme. Elle ne peut pas être juge ni chef d’état. Elle hérite seulement de la moitié de ce qu’un homme peut hériter. Au tribunal, sa parole vaut également la moitié de celle d’un homme. Elle ne peut pas choisir où vivre ni qui marier, n’a pas le droit d’épouser un non musulman ou de divorcer son mari. Lui en revanche peut s’en débarrasser d’un claquement de doigts, et la sharia lui arroge le droit (et le devoir !) de la battre si elle lui désobéit.

Toutes ces idées gardent la femme soumise et protègent la machine de guerre d’une éventuelle rébellion domestique.

16) À la différence des hommes, les femmes sont garanties d’aller au paradis uniquement si à l’heure de leur mort, leur mari est heureux avec elles. En lisant ça on ne peut que penser « Sacré fdp de Mohammed, il a pensé à tout *_* ! ».

Cette idée a évidemment toute son importance dans la soumission de la femme, la motivant à se dominer, à toujours subordonner ses désirs à ceux de son mari. Car même si elle a une chance d’aller au paradis en étant une bonne musulmane, la seule chose qui GARANTISSE ça, c’est d’être sûr que son mari soit heureux à ses côtés quand elle claque. Hé bah.

17) (Attention c’est du lourd !) Allah s’est donné la permission d’éditer sa propre parole. Dans le coran, quand un passage écrit plus tard contredit un passage écrit plus tôt, alors le dernier est celui qui compte. Le coran a été écrit par sections (les révélations de Mohammed, chacune écrite dans une sura) sur une période de 23 ans. C’est peu de dire que la vie de Mohammed et sa religion évoluèrent durant toutes ces années…

tumblr_inline_namg75I46l1rh718z

Une des idées dans le coran est « Ceci est le Verbe d’Allah ». Comme les gens avaient déjà mémorisé ses révélations précédentes, Mohammed ne pouvait donc pas les changer, ça aurait tout de même paru étrange qu’Allah le grand, l’omniscient, l’infiniment sage, revienne sur quelque chose qu’il avait déjà dit…

Mais avec cette nouvelle idée – les révélations tardives abrogent n’importe quelle révélation antérieure qu’elles contredisent – les méthodes d’Allah pouvaient évoluer au fur et à mesure que Mohammed trouvait de nouvelles idées, plus efficaces.

Comme on l’a dit plus haut, dans les 13 premières années de sa prêche pacifique, Mohammed n’avait pas eu grand succès. Par la suite et en moins de 10 ans, l’impitoyable leader militaire conquit et subjugua toute l’Arabie. Le pacifisme était trop lent. Convertir par conquête et établir la sharia, bien plus rapide et efficace. Les versets d’alors, messages violents et intolérants, abrogent les précédents messages de paix et de tolérance.

18) Le coran utilise la méthode de la carotte et du bâton pour renforcer les comportements. Tout au long du livre, on trouve des descriptions très imagées de l’enfer, où musulmans pêcheurs et non-musulmans infidèles sont forcés à boire de l’eau bouillante et puante, avant d’être jetés la tête au feu la tête première, dans d’éternels tourments d’agonie.

tumblr_inline_namg7o7DqG1rh718z

Evidemment, on y trouve aussi des descriptions du paradis, où les bienheureux croyants paressent en robes de soie verte sur de doux canapés, à l’ombre d’arbres laissant pendre leurs fruits, se délectant de mets et rafraîchissements exquis, servis dans une vaisselle d’argent, ainsi que des affriolantes vierges promises. Pour avoir une chance d’accéder un jour à tout ça, ils doivent être de bons musulmans. Pour se le GARANTIR, les hommes doivent mourir au djihad et les femmes, s’assurer que leurs maris soient toujours heureux avec elles.

19) Il offre une mission aussi énorme qu’inspirante. Les chefs d’états et religions ont tous découvert que plus on demande aux siens d’atteindre un immense but, plus on arrive à les motiver. Dans la collection islamique, atteindre le but nécessite un effort continu afin d’étendre le domaine de loi islamique, jusqu’à ce que le monde entier y soit enfin soumis.

Nombreuses sont les religions qui souhaitent convertir tout le monde, mais l’islam est le seul à utiliser cette méthode unique : s’étendre par conquête et convertir les gouvernements à la sharia.

Le coran dit qu’il est préférable que les infidèles acceptent l’islam et se convertissent sans être forcés, mais s’ils refusent, alors on doit les combattre et sauver leurs pauvres âmes en les faisant vivre selon la loi d’Allah.

Une fois le monde entièrement islamisé, la paix règnera dans la maison de l’islam (Dar al Islam). C’est pourquoi les musulmans, terroristes compris, peuvent dire en toute sincérité : « l’islam est une religion de paix ». C’est un objectif immense et inspirant, utile à des fins unificatrices, créant des fidèles motivés et enthousiastes.

20) Les infidèles doivent payer de lourdes taxes. Une fois le pays conquis et le gouvernement établi par les musulmans, n’importe quel non-musulman a le choix entre se convertir et devenir dhimmi. Les dhimmis peuvent pratiquer leur religion à condition de s’acquitter de la jizya. S’ils se convertissent, ils n’ont plus à payer. Voilà encore un bon moyen d’inciter à la conversion.

Cela dit, un autre aspect de cette idée la rend encore plus intéressante pour la collection. La taxe appauvrit les non-musulmans et leurs collections d’idées rivales pour venir enrichir l’islam. Du grand art.

Ces taxes (+/_ 25%) ont financé les conquêtes islamiques durant les deux premiers djihads majeurs. De vastes terres furent conquises, souvent peuplées de chrétiens et de juifs, qui pour la plupart ne se soumirent pas d’emblée et versèrent d’énormes sommes dans la machine de guerre islamique.

Le nombre d’infidèles diminua au fur et à mesure des conversions, évasions et exécutions, jusqu’à n’être plus maintenant que de très petites minorités dans la plupart des pays islamiques.

L’idée de la taxe spéciale kouffar (infidèle) aide la collection à produire plus de copies d’elle même en supprimant les collections concurrentes et en forçant celles-ci à financer l’islam.

D’autres idées dans la sharia amplifient cet effet. Par exemple, les kouffar ne sont pas autorisés à construire aucun nouveau lieu de culte, tout comme il leur est interdit de réparer ceux déjà existants. Conséquence : tous les lieux de culte, sauf ceux de l’islam, se retrouvent en état de déclin permanent. Brillant.

Les prières non-islamiques sont interdites à portée d’oreille d’un musulman, empêchant ceux-ci d’être infectés par une religion concurrente. Aucun symbole extérieur d’une autre foi ne doit être montré.

Tout ceci prévient la diffusion d’une autre religion et finit avec le temps par faire disparaître les collections rivales. C’est pour ça qu’il y a de nos jours tellement de ‘pays musulmans ». Quasiment tous les autres pays du monde sont faits de différentes religions.

Dans un état islamique, une autre idée rend la domination des infidèles très facile pour les musulmans, ceux-ci n’étant pas autorisés à posséder d’armes d’aucune sorte. Pour soumettre des peuples, tous les dictateurs de l’Histoire les ont désarmés. Beaucoup plus faciles à gérer, moins dangereux et surtout moins aptes à retourner la situation à leur avantage.

21) Il est interdit pour un musulman d’être ami avec un infidèle. Il a droit de PRÉTENDRE l’être, mais dans son coeur il ne doit jamais devenir l’ami d’un non-musulman. C’est une des plus efficaces protections de l’islam contre les conversions, qui pour toutes les religions sont généralement amenées par un ami.

22) Le coran conseille d’user de la tromperie face aux infidèles. Mohammed ordonna à un de ses fidèles de mentir s’il le devait (pour assassiner l’un de ses ennemis). Le principe est clair : si ça aide l’islam, alors c’est recommandé de tromper le kafir.

Ce principe a très bien servi les intérêts de l’islam depuis ses débuts, et les sert toujours aujourd’hui. Il existe de nombreux exemples d’icelui sur internet, dont des vidéos montrant des leaders islamiques dire une chose en anglais pour la presse occidentale et tout le contraire en arabe à leurs fidèles quelques jours plus tard.

Tromper l’ennemi est toujours utile en temps de guerre, et l’islam est en guerre avec le monde non-musulman jusqu’à ce que le monde entier soit régi par la sharia. Tous les non-musulmans vivant dans un état islamique sont des ennemis. Tromper les occidentaux est alors tout à fait acceptable, c’est même ENCOURAGÉ si ça peut faire avancer la cause de l’islam.

Ah, cette sympathique anecdote racontée par Steven Emerson dans « Les terroristes sont parmi nous », dans laquelle des organisations muzz en Amérique collectaient à force pleurniche des dons pour les orphelins qui en fin de compte, finançaient des réseaux terroristes. Trompés, ces cons d’occidentaux infidèles, le coeur sur la main, donnant leur argent à ces organisations qui les tuent. Comme écrit dans le coran : « la guerre est tromperie ». Cette idée confère à l’islam un terrible avantage comparé à d’autres collections qui promeuvent l’honnêteté.

23) L’islam doit toujours être défendu. Cette idée permet, comme nous allons le voir, de justifier une guerre contre n’importe qui. Une fois l’ennemi vaincu, évidemment, les musulmans doivent établir un état musulman.

24) Les enseignements islamiques apprennent l’usage du prétexte pour commencer des guerres. Le coran passe un bon moment à geindre à propos des gens n’ayant pas soutenu Mohammed quand il lança aimablement sa religion, les condamnant à l’enfer et aux tourments éternels. Le coran est extrêmement intolérant quant aux infidèles.

Mohammed devenait carrément lourd avec sa religion, et quand les gens finirent par ne plus en pouvoir de l’entendre, il prétexta qu’ils étaient en train d’essayer d’empêcher le prophète d’Allah d’offrir la sainte parole au monde, et qu’il se devait de les combattre et de les détruire en tant qu’ennemis d’Allah. C’est une démonstration même du principe de prétexte.

Les non-musulmans du monde feraient bien de se réveiller et de prendre conscience de la sournoiserie de ce principe, car de toutes les idées de la collection, c’est la plus dangereuse pour l’Occident. L’usage du prétexte tend à nous rendre sans défense face à l’invasion islamique. Il signifie que vous n’avez besoin que de la plus minable des excuses pour lancer les hostilités, que vous êtes déjà en train d’en CHERCHER UNE, et que vous la trouverez en tentant de provoquer les autres pour qu’ils attaquent les premiers.

Si mourir pour l’islam est la seule manière de pouvoir entrer au paradis, vous avez BESOIN de guerre. Et si votre devoir sacré est de faire appliquer la sharia dans tous les gouvernements, vous vous devez de les conquérir. Mais vous n’avez pas vraiment envie de vous poser en agresseur… Les apparences sont importantes et il faut sauver la face. Tout au long du coran, Mohammed justifie ses agressions comme des actes de DÉFENSE de l’islam.

Le coran répète 91 fois que les croyants doivent s’inspirer de Mohammed et l’imiter. Et les musulmans du monde entier se démènent pour trouver ou créer des désaccords, pour pouvoir déclarer une guerre sainte, pour pouvoir se battre et mourir pour Allah et pour l’aider à régir le monde sous sa loi. Amen.

À cause du multiculturalisme (respect pour toutes les autres cultures) occidental, l’usage du prétexte est très efficace contre les personnes non familières avec l’islam. Nombreux sont ceux qui par exemple, pensent qu’Al Qeada pique sa crise parce qu’il y a des troupes en Arabie Saoudite. Que nenni ! Ils veulent que tous les non-musulmans dégagent du Moyen Orient et disent qu’ensuite ils cesseront les hostilités.

On est surpris que tellement d’occidentaux acceptent sans sourciller ce prétexte, en particulier parce qu’il porte préjudice à la sacro-sainte Égalité, ce principe fondamental. Pourtant le discours des Ben Laden et cie « les infidèles sont tellement indignes, ne serait-ce que leur présence est une disgrâce pour nos terres saintes » est loin d’être un discours égalitaire et tolérant. Que nous dit-il à propos des non-musulmans ?

Pourquoi ce genre d’infect racisme/préjugé/kouffarophobie ne scandalise t’il pas plus les bien pensants, ayant pourtant comme unique raison de vivre l’égalité et la lutte contre les discriminations ? Au lieu de ça, certaines bonnes âmes parlent même de se retirer de ces territoires afin que les islamo-suprémacistes ne soient plus colère après nous !

Le principe de prétexte signifie que vous essayez de provoquer une réaction hostile, pour faire de celle-ci une raison pour faire escalader les hostilités. La même méthode que les caïds ont utilisé pendant des siècles : « Hé connard ! Qu’est ce que tu regardes, t’as un problème ??! Tu veux qu’on arrange ça, hein ?! ». Religion de racaille, décidément.

25) De l’usage explicite du double-standard. L’islam a un standard pour les musulmans, et un autre bien différent pour les non-musulmans. Il donne toujours l’avantage au musulman et est un fort facteur de conversion dans un état islamique.

Par exemple, l’Islam doit être diffusé par ses fidèles, où qu’ils soient. Mais quand d’autres religions font de même, les musulmans sont supposés voir ça comme une agression contre l’islam – un acte qui doit être « défendu ». Ne jamais oublier : l’islam doit toujours être défendu.

Aussi, quand l’islam est diffamé, de quelque façon que ce soit, les musulmans se doivent de le défendre violemment. Même si c’est une caricature. Mais ils peuvent et doivent dégueuler sur les juifs et les chrétiens dans les médias islamiques, comme ils doivent le faire sur tout infidèle ou ennemi.


tumblr_inline_namg96JRYd1rh718z

En france ou à l’étranger, des nombreux affaires illustrent ce principe, comme par exemple l’assassinat de Théo Van Gogh, l’affaire des caricatures de Mohammed ou dernièrement, l’affaire Charlie Hebdo.

Autre exemple : les islamosuprémacistes d’Arabie Saoudite financent des mosquées à travers tout le monde libre, mais conformément à la sharia (appliquée là-bas), aucune structure religieuse ne peut y être construite.

Les musulmans du monde entier protestent violemment quand n’importe où en Europe ou en d’Amérique, on s’oppose à la construction de plus de nouvelles mosquées.

Les islamofascistes ne voient pas l’ironie dans tout ça, n’ont pas honte d’avoir un double standard aussi clairement injuste. Ils sont, après tout, les fidèles d’Allah et tous les autres délirent. Faire preuve de bonté ou d’honnêteté avec la vermine infidèle serait vraiment mal placé. De leur perspective, ce double standard paraît tout à fait approprié.

Le principe du double standard est une idée clé de la collection, qui a énormément aidé l’islam à prospérer et défaire les autres religions concurrentes.

61% du coran traite des non-musulmans, de comment se conduire avec eux. Il n’y a PAS UN SEUL de ces versets qui soit POSITIF.

26) Il est interdit de tuer un musulman (si ce n’est pour une juste cause). Il n’est pas interdit de tuer un kouffar. Ce qui renforce l’unité chez les musulmans et la peur chez les autres, donnant encore une autre raison de se convertir. C’est aussi un autre exemple explicite du double standard islamique.

27) Si les musulmans s’égarent des enseignements de Mohammed, Allah détruira le monde. Promouvoir l’islam et convertir deviennent une question de survie. Cela motive également les muzz à entretenir leur foi.

28) Le message contenu dans le coran standard est difficile à déchiffrer. On ne sait si c’est intentionnel, mais le message a été brouillé, quasi codé, empêchant la majorité des non-musulmans et une bonne partie des musulmans de le comprendre réellement.

Brouillé ? Comment ? Tout d’abord, dans un coran standard les chapitres ne sont pas rangés dans l’ordre. Au lieu d’être imprimés selon l’ordre chronologique selon lequel ils ont été révélés, les 144 chapitres (suras) du coran sont arrangés d’une façon surréaliste : du plus long chapitre au plus court. C’est l’ordre traditionnel.

Lire le coran comme un livre normal, c’est suivre une histoire sans queue ni tête, anarchique et contradictoire. Une conséquence très importante de ce curieux désordre est qu’il cache quelque chose qui sans ça serait évident : la disparition de la semi-tolérance de Mohammed pour les non-musulmans, remplacée par une haine sanguinaire.

Ce désordre rend également difficile de savoir quels sont les passages qui en abrogent d’autres, à moins de connaître l’ordre chronologique d’écriture du coran.

Codé ? Comment ? Car la clé est ailleurs. Une grande partie du coran ne peut pas être comprise sans connaître la vie de Mohammed, ses faits, ses dires, sans lire la Sira et les Hadiths.

Concrètement, le coran – le livre source, le plus important des livres saints de l’islam – ne peut être compris sans la clé, qui a été placée ailleurs. C’est assez pour qu’une majorité de non-musulmans ne comprenne pas le coran, et pour garder une majorité de musulmans dans un délire d’initiés. Les seuls à vraiment savoir ce qui se passe et à mener la danse sont les érudits, les immams et les fervents qu’ils informent… le reste du monde est dans le noir.

Si le coran n’a pas été brouillé intentionnellement, alors c’est un fabuleux accident qui a très bien servi les objectifs de l’islam au cours de l’histoire. Heureusement, il a été déchiffré pour nous.

LIBRE À NOUS D’ADMIRER l’intelligence et l’efficacité de la collection d’idées islamique, d’une façon tout à fait abstraite, intellectuelle, l’important étant de RÉALISER que ces idées sont d’une réalité terrifiante, que des MILLIONS de personnes de part le monde font en sorte de les suivre à la lettre. Leurs croyances sont renforcées par les effets secondaires de la sharia. En ayant un gouvernement et des lois soumis à l’islam, la collection applique deux puissants principes d’influence : l’autorité et la preuve sociale.

TOUT LE MONDE pratique la religion dans un état musulman (ou est fouetté, paye des taxes ou est tué) et personne ne peut la critiquer, pas en public, entre amis, ni dans aucun média. L’impact psychologique est immense. Trois générations plus tard, il serait quasi impossible pour un musulman de cet état de penser hors de l’islam. L’autorité et la preuve sociale seraient accablantes.

Évidemment, reconnaître le génie de cette collection ne fait pas de moi une de ses supportrices ! Bien au contraire, en bonne infidèle je suis islamophobe ! Ce savoir, en combinaison avec d’autres, est une sinistre confirmation des récents événements au Moyen Orient.

Rappelez vous bien que le succès d’une collection d’idée n’a rien à voir avec son potentiel de bienfaisance. Prospère veut juste dire qu’elle se propage bien.

Revenons brièvement aux gènes. Un gène prospère réussit à se répliquer le plus grand nombre de fois dans les générations futures. Ceux constituants un virus mortel peuvent tuer des millions de gens et causer une misère noire au reste, d’un point de vue génétique, le virus est prospère. Froids et indifférents, les gènes s’en tapent, des gens. De les rendre heureux ou sains. Pareil pour les idées. Une collection parasitera et dévorera les vies humaines au service de sa propagation, indifférente à la douleur, à la misère et à la mort qu’elle causera.

Une collection, enfoncée profond dans une malléable cervelle, renforcée par une puissante autorité et la preuve sociale de son entière société, peut amener des individus à se faire exploser juste pour en tuer d’autres. Comme ça, par pur épanouissement personnel, pour atteindre le fantasme ultime d’un monde de paix et du triomphe d’Allah (et enfin faire subir tous les sévices possibles aux 72 vierges qui l’attendent au paradis).

La collection d’idées islamique est re-dou-table. C’est une force puissante qui ne devrait pas être ignorée et encore moins sous-estimée, ce que nous faisons aujourd’hui à notre grand péril. Elle a déjà mis la main sur l’esprit et les vies de plus de 2 milliards de personnes, et c’est la plus JEUNE de toutes les grandes religions.

Pourtant, la situation n’est pas perdue. De nombreux musulmans vivants dans les états islamiques sont pris au piège et quitteraient l’islam si ce n’était pas dangereux pour eux de le faire.

La première chose à faire dans notre occident tolérant et multikulti est de diffuser largement autour de nous le vrai visage de l’islam, de faire prendre conscience les gens de la terrible menace qui existe et qui sournoise, n’attend que son heure, elle qui partout en Europe paralyse déjà nos rues de ses conquérantes prières de masse, notre société de ses exigences, vocifère sur nos places pour des causes qui nous sont étrangères, pour soutenir cette oumma qui fait grimper nos taux de natalité. Faire réaliser aux gens que les islamofascistes suceront jusqu’à la dernière goutte de notre tolérance et de notre liberté pour annihiler celles-ci, et nous avec.

tumblr_inline_namgbfkzAL1rh718z

C’est une guerre idéologique.
Les idées présentes dans les esprits occidentaux font toute la différence et nous devons tous jouer notre rôle en diffusant aux maximum nos connaissances.

C’est un sujet relativement difficile à aborder car nous mêmes occidentaux, nous sommes infligés notre propre carcan idéologique, sida égalitaire sauce bisounours dont bon nombre d’entre nous sont devenus les porteurs sans même sans rendre compte… Mais si vous choisissez sagement des personnes avec qui en discuter, vous serez choqués de réaliser à quel point les gens ne savent rien de l’islam. Et eux seront choqués de le découvrir. Quand assez de non-musulmans sauront la vérité, les tactiques islamiques tels que le prétexte et la tromperie seront enfin vues pour ce qu’elles sont, et ne briseront plus nos défenses. En connaissant le fondateur (celui que tous les musulmans doivent imiter) et les objectifs de l’islam, nos décisions et actions collectives pourront contrecarrer leurs plans. Notre savoir collectif de la vraie nature de la situation apportera enfin des changements rationnels à nos lois et politiques d’immigration.

tumblr_inline_namgbzxt9Y1rh718z

Certes, avant de se lancer dans ce genre de débats vitaux il vaut mieux connaître son sujet, ce qui nécessite d’étudier un peu… Tout ça demande du temps et des efforts, mais une fois cernée la puissance de cette menace islamique qui de l’extérieur ressemble pourtant à une secte abrutie finie à la pisse de chameau, on a plus qu’une envie : c’est de tout faire pour qu’elle ne soit jamais au pouvoir parce que dans sa terrifiante brillance, ELLE LE POURRAIT !

Peuples libres, musulmans du monde modérés et modernes, réveillez vous AUJOURD’HUI car demain sera trop tard. Ouvrez les yeux, remettez en cause ce qu’on vous dit, renseignez vous, réfléchissez. Et surtout, savourez toute l’ampleur de votre LIBERTÉ car à chaque connaissance que vous acquerrez, vous gagnerez de l’assurance à parler d’islam pour DÉFENDRE celle-ci. C’est la seule chose que nous puissions faire à notre petit niveau pour gagner contre ce monstre d’idéologie. Et garder espoir, comme pour tout le reste.

Dum spiro spero.

D’ailleurs, à propos…

– d’espoir et de musulmans modernes modérés : plus on déplore la mollesse, voir le manque de réaction de l’oumma en cas de « problèmes » liés à l’islam, et plus on se réjouira d’apprendre que l’Indonésie – premier pays musulman au monde – a décidé, en réponse à une vidéo des musulmans d’ISIS appelant les Indonésiens au djihad, de rendre illégal tout soutien à ceux-ci. Prions pour que de part le monde, toutes les autres communautés musulmanes de bon sens fassent de même (et en profitent pour toutes ensembles, modifier, épurer, PACIFIER une fois pour toutes ce fichu bouquin !).

http://www.aleteia.org/fr/international/article/le-premier-pays-musulman-au-monde-declare-illegal-tout-soutien-a-leeil-5816124998418432

Pour moi cette prise de position n’invalide en rien tout ce qui a été dit ici sur l’islam, et mon jugement est basé sur le déni d’un de nos carcans idéologiques occidentaux… Si j’étais taquine, je dirais bien que c’est la science qui parle ici à travers l’ethnie, et que le QI des peuples du désert se satisfait d’une religion caverneuse tandis que celui des asiatiques lui préfère une version…plus intelligente.

– de la conquête des terres :

Pour l’islam, le monde se divise en deux parties : Dar al-Islam (maison de la paix) et Dar al-Harb (maison de la guerre). Les terres d’islam, ou états islamiques, forment la première tandis que tous les autres pays composent la deuxième. Ils sont donc en guerre permanente avec l’islam tant que celui-ci ne les aura pas conquis ou reconquis.

Plus d’infos ici http://atheism.about.com/od/islamicextremism/a/daralharb.htm

Et en parlant de reconquête… http://www.jihadwatch.org/2014/08/islamic-state-we-will-take-spain-back

  • du principe de prétexte :

Sournoisement ou très ouvertement, les prières de rue invasives, les exigences diverses, les massives manifestations « festives » aussi bien que les émeutes belliqueuses montrent clairement la volonté de conquête de l’islam. L’oumma est solidaire, et ce par delà les frontières, comme on a pu le constater à moultes reprises, dernièrement (déprimant !) lors des hystériques manifs pro-palestiniennes constellées de drapeaux djihadistes, et dans un récent (encore plus déprimant !!) sondage qui estime à 15% le nombre de Français soutenant les actions d’ISIS, le chiffre grimpant à 27% chez les 18-24 ans, un record européen.

http://rt.com/news/181076-isis-islam-militans-france/

Par toutes ces actions, les musulmans de France parasitent notre société, grignotent nos libertés, nos valeurs et notre culture. Ils sont ce faisant déjà en train de chercher une prétexte pour se sentir offensés, pour défendre l’Islam qu’un refus d’abdiquer de notre part aura insulté. Et attention, quand l’islam des banlieues pète, ça ne rigole pas ! Pour preuve, la couardise et le lâcher-prise de nos leaders en matière de « zones urbaines sensibles », qui se répercutent sur les consignes données aux représentants de l’ordre…

En parlant de parasitisme, combien de djihadistes en puissance en France ? On sait qu’un bon millier de français de papiers sont déjà partis rejoindre les guerriers d’ISIS, combien iront encore ? Et surtout, combien reviendront faire le plein d’esprits crédules ? La France doit suivre l’exemple de l’Indonésie et déclarer illégal tout soutien à ISIS et ne SURTOUT PAS laisser revenir ces terroristes sur son territoire ! (100% d’accord avec Aymeric Chauprade là-dessus, comme sur beaucoup d’autres choses !) ÉVIDEMMENT qu’il faut charger nos services secrets d’aller les buter « jusque dans les chiottes » avant qu’ils ne reviennent délivrer la bonne parole aux gogos ou mieux, se faire exploser dans le métro. C’est le DEVOIR de la France de commencer à protéger ses citoyens au lieu d’écarter les fesses systématiquement devant l’envahisseur (quand il n’est pas en train de l’armer contre lui-même via l’UE, et ne parlons même pas du parasitisme financier !).

L’Islam est un cheval de Troie. L’ennemi est déjà chez nous, en nous. Encore une fois, Il est URGENT d’apprendre à décrypter ses stratégies une fois pour toute, sans quoi la progression de l’islam ne s’arrêtera pas avant d’avoir vampirisé tout ce qui fait de nous ce que nous sommes.

BRAVO et MERCI à Vice (dont je ne loue pas l’objectivité en temps habituel, loin de là !) qui à rapporté ces images du califat, suivant les djihadistes et nous permettant de nous rendre compte IRL que les musulmans de l’EI appliquent l’Islam à la lettre, croient dur comme fer à ses principes et donneront autant de vies qu’ils en prendront pour le diffuser ! Ces reportages, ajoutés aux indéniables massacres, prouvent la véracité des idées exprimées dans cet article.

ISIS LIVE




Sources et sites :

La version anglaise originale de cet article intitulé « The terrifying brilliance of islam » est disponible sur Citizen Warrior

ainsi qu’une version documentée, incluant les sources coraniques sur Islam Exposed.

Joyeusetés en vrac :

http://www.postedeveille.ca/2010/11/amil-imani-lislam-nest-pas-une-religion-mais-une-forme-desclavage.html

http://www.jihadwatch.org/

http://www.thereligionofpeace.com/

http://www.faithfreedom.org/links.htm

http://www.islamisation.fr/

http://www.fdesouche.com/tag/islamisation

http://www.gatestoneinstitute.org/4120/islamization-france#

Voile et coran

Syrie: le sang chrétien mis en bouteille et vendu aux saoudiens

Des réfugiés chrétiens persécutés par des musulmans dans les centres d’accueil allemands

la france se convertit à l’islam


Fitna (documentaire)

tumblr_inline_namhf8ggDm1rh718zislam